Google
 

7.06.2011

5.22.2011

Du O des branches

Bonjour,

Jeune compagnie originaire de L'Ain, ayant pour terrain de jeux les arbres et la nature, propose un spectacle atypique mêlant danse, théâtre et techniques de grimpe d’arbres: "Du O des branches" (nom éponyme de la compagnie).

Nocturne, " Du O des branches " interpelle petits et grands et invite à l'évasion. Le nez en l'air, installé dans des transats au pied de l'arbre... 50 minutes de rêverie entre virevolte et feuillages, où tout devient possible!

La compagnie se laisse pousser des ailes et propose aussi des installations sensibles dans les parcs, jardins publics et espaces verts :

* Un arbrasson dévoilant la diversité culturelle à travers les langues au travers d'une installation sonore discrète et respectueuse de l'arbre.

* Une balade sensorielle entre ambiance lumineuse et sonore où des danseuses se jouent du mobilier urbian et des musiciens perchés nous invites à découvrir les sons des airs.

* Des formes uniques ( petit spectacle pour tous types d'arbre), de jour comme de nuit, en lien avec le lieu et l'évènement, pouvant agrémenter de manière ludique un pique-nique, surprendre une balade ou pimenter une visite...

L'arbre comme scène universelle, nous permet de rayonner au delà des frontières et chaque arbre hote avec son histoire et son espèce devient un partenaire à découvrir, respecter et mettre en valeur.

Après deux années d'existence, et surtout de création dans divers arbres, de temps passer perchés avec nos cordages nous descendons de nos branches pour rencontrer de nouveaux réseaux, et surtout sommes ravie qu'il en existe.

Je vous invite à consulter notre blog: http://duodesbranches.blogspot.com/, pour en savoir plus. (Un extrait vidéo est disponible sur demande)

Bien cordialement,

Nadège Billièmaz, pour la compagnie Du O des branches

La Compagnie Du O des branches
25 rue des cordeliers
01300 BELLEY
nadege.billiemaz@gmail.com
06.10.53.31.90

http://duodesbranches.blogspot.com/

Murmures dans les Ramures

Histoires d’arbres pour petits et grands à partir de 7 ans...

Avec Patrice Bousquet et Sandrine Polomski

Mr et Mme Ramures vous invitent à un voyage sylvestre en plein air, ou en bibliothèque.

Composée de quatre contes d’hier et d’aujourd’hui, Murmures dans les Ramures présente des arbres pour héros.

Ce spectacle itinérant accompagnera idéalement les thématiques «nature et environnement».

Mr et Mme Ramures vous proposent d’entraîner le public vers divers lieux à valoriser :
- découverte de parcs, jardins et tous lieux de promenades
familiales et bucoliques,
- mise en avant du patrimoine naturel de votre commune.

Murmures dans les Ramures peut également être un moment de détente - une friandise...
- après un pique-nique communal ou associatif !

Les arbres vivent et, parfois, ils parlent ; écoutons-les...


Fiche technique son : néant
Fiche technique lumière : néant
Matériel demandé :
Une loge pour 2 comédiens avec miroir, table et chaises pour habillage et maquillage
Matériel fourni par la Compagnie :
La Compagnie apporte les costumes et accessoires nécessaires au spectacle.
Dimensions minimum de l’aire de jeu :
Selon configuration du plein air
Conditions de représentation :
Lieu propice à l’exercice d’un art vivant non sonorisé et exempt, autant que faire se peut, de nuisances sonores.

Tarifs : 650 € TTC (T.V.A. 5,5 %)

+ transports :
- déplacement des comédiens et transport du décor au départ de Beauvais : utilitaire 8 CV, soit 0,592 € TTC/Km.
autre nous consulter...

+ défraiements :
- sur la base de la Convention collective des Entreprises Artistiques et Culturelles
ou
- prise en charge par la structure d’accueil des repas et de

Durée du spectacle : 45 ‘ (+ temps de l’itinérance).


Contact diffusion : Clarisse Chatelain
Théâtre de l’Orage
17 rue du Pré-Martinet
60000 Beauvais
Tél et Fax : 03 44 02 50 79 / 06 87 28 60 42
e-mail : theatre@orage.fr
www.orage.fr

L’Orage au Verger




Déambulation théâtrale de sculptures

Avec Patrice Bousquet et Sandrine Polomski
Masques Agnès Liotté

Le Théâtre de l’Orage propose une déambulation théâtrale autour du bestiaire de Sophie Verger (www.sophie-verger.com).

Saynètes, lectures et humour introduisent la présentation des oeuvres et font les transitions de l’une à l’autre, invitant les visiteurs au voyage et à la rêverie.

Parmi les auteurs présentés, citons Esope, Babrius, Giacomo Leopardi, Jean Dubuffet, François Bérenger, Daniel Boulanger,...

Un échange informel est prévu en fin de représentation avec le sculpteur ou son représentant.

Les sculptures sont visibles du début de l’après-midi en fin de soirée.

Une exposition peut être également organisée pour une durée de trois semaines.

Ce spectacle se joue en intérieur (salle des fêtes, médiathèque, galerie, église, ...) ou en extérieur (jardin, parc,...) de jour comme de nuit...

Extraits...

Daniel Boulanger : « Elle [Sophie Verger] s’occupe de toutes les bêtes, vous êtes donc concerné, car si vous avez l’apparence humaine, elle voit tout de suite les animaux qui vous habitent, et pas seuls mais en famille... »


Sophie Girafe : «...Maurice, la vérité d’une oeuvre, c’est la vôtre, celle de votre ressenti et surtout pas un discours formaté d’expert autorisé. »


Fiche technique son : à établir selon le lieu avec l’organisateur
Fiche technique lumière : à établir selon le lieu avec l’organisateur
Matériel demandé :
Une loge pour 2 comédiens avec miroir, table et chaises pour habillage et maquillage
Matériel fourni par la Compagnie :
La Compagnie apporte les costumes et accessoires nécessaires au spectacle.
Dimensions minimum de l’aire de jeu :
Selon configuration du plein air
Conditions de représentation :
Lieu propice à l’exercice d’un art vivant non sonorisé et exempt, autant que faire se peut, de nuisances sonores.

Tarifs : 1 100 € TTC (T.V.A. 5,5 %)
Seconde représentation dans la journée : 390 €

+ transports :
- déplacement de trois personnes au départ de Beauvais + matériel scénique + sculptures : utilitaire 8 CV, soit 0,592 € TTC/Km.
autre nous consulter...

+ défraiements :
- sur la base de la Convention collective des Entreprises Artistiques et Culturelles
ou
- prise en charge par la structure d’accueil des repas et de l’hébergement

Durée du spectacle : 40’


Contact diffusion : Clarisse Chatelain
Théâtre de l’Orage
17 rue du Pré-Martinet
60000 Beauvais
Tél et Fax : 03 44 02 50 79 / 06 87 28 60 42
e-mail : theatre@orage.fr
www.orage.fr

Terra

Spectacle de cirque dansé, dans et autour d'un arbre



"Rencontre sous une pluie d'argile, dialogue des corps.
toucher, frôler, confronter, affronter, lâcher, laisser passer, revenir, équilibrer, harmoniser...
construire ensemble.
De cette terre d'où je viens, tout me paraît si familier...
Mais j'y ai vu une tout autre terre, à la vie très spéciale.
Des corps d´aujourd´hui déambulants dans le passé...
Des corps anciens vivant à mes côtés et ayant vécu toutes les transformations de la terre
Evoluants sur, avec et comme la terre.
Transformations dues au travail et la matière,
d’un corps parfois animal, parfois machine s’échappant dans les airs pour une danse suspendue.
…et ces lignes épaisses des champs qui s’élancent vers la cime de l’arbre »



Durée: 40 mn.


Spectacle tout public diurne ou nocturne.

Jauge: 600 personnes maximum

L’équipe
Interprètes / créateurs Isadora Branco, Aurélien Chaillou
Scénographie / costumes Leonor Dupic
Regard chorégraphique Branko Potocan
Création musicale Anthony Delestre, Franck Beaumard
Création lumière / Régie Adrien Talon
Graphisme Adèle Beauvineau
Production Un Pas De Côté
Co-production TFC Chemillé



Contacts
0033 (0)6 78 34 82 28
isaurel.cie@gmail.com
http://www.isaurel.com/

3.08.2011

Fl-utter-ances


Fl-utter-ances est un travail participatif public sonore ambulatoire développé par l'artiste britannique Jane Pitt. C'est un projet innovateur qui a lieu dans différents espaces en plein air, naturels et urbains, les espaces liminal et transitoires.

Fl-utter-ance est un jeu de mots anglais faisant écho à l'éphémère de l'espace: -
Flutter = battement, Utter = émettre.

Naître


« Naître »
performance danse-musique par Céline Mansour et Boris Trouplin
« La vie qui dit "commence !", et qui s’obstine »
Henry Bauchau, Antigone
Commencer, faire corps, prendre son origine, venir au monde, sortir de terre. Le cercle de spectateur comme la peau du ventre. Un être couché au centre, en fœtus, yeux fermés. Respirations, sons-souffles, cœur. Musique de l’intérieur du corps. Travail sur l’état du bébé, au plus simple, minimal, global, ces tous petits gestes si puissants, si pleins. Sentir, sensations indifférenciées, n’être pas séparé du monde. Spirales et cercles dans le corps, ondulations primaires qui vont vers le dehors, désir d’aller vers la lumière, jusqu’à se déplacer, circuler autour et entre les gens. Finir debout entre la terre et le ciel, yeux ouverts.Un seul chemin, de planète, de sève.
Se laisser jouer au présent sur ce chemin, improviser avec les yeux et les énergies des personnes présentes, avec l’environnement, au plus juste, au plus humble.
Durée : 25-30 minutes
Dispositif : un double cercle de spectateurs (le premier rang assis et le deuxième debout derrière par exemple), de 4m de diamètre minimum.
Jauge : 20 personnes minimum, 60 max.
On joue dehors, dans des endroits de nature, clairières, pelouses, sous-bois, jardins… Lieux ouverts mais propices à une ambiance intime, calme.
On joue au milieu du jour, avec la lumière naturelle (entre 10h et 16h30 l’hiver et 9h et 20h l’été !)La musique sera a priori acoustique, donc pas besoin d’électricité. On peut jouer au bout d’une randonnée dans la montagne !
Possibilité de jouer plusieurs fois par jour (3 maximum).
Possibilité d’atelier pédagogique destiné aux adultes : travail corporel en nature, en relation avec le spectacle « Naître » (mouvement et respiration, travail du lien regard-centre et regard-cœur, fluidité de la colonne vertébrale, rapport à la terre et ouverture des sensations…)
Boris Trouplin : Un penchant pour les instruments à vents qui remonte à la primaire, une accroche musicale forte avec la musique bretonne à 19 ans, qui débouche sur une histoire au long cours avec les cornemuses, la danse et les musiques traditionnelles. Une formation autodidacte ponctuée de stages. Diverses expériences de groupes (chanson, trad’, steel band…) Aujourd’hui, avec cornemuses, steel drum et pédales de boucle, il compose et joue en multipliant collaborations et contextes : concerts, bals folk, stages, performances…
Céline Mansour : Danseuse depuis l'enfance, pédagogue de la danse, travaille en compagnies depuis de nombreuses années (Armelle Devigon, Sylvie Le Quéré, Matthias Groos...), flirte avec les arts du cirque, aériens en particulier, pratique les « arts internes » (yoga, qi-gong), danse en nature, collabore avec divers artistes (musiciens, plasticiens…), le tout dans une recherche globale d’un art de vivre !

Création musicale & jardins III / 2011 / Appel à projets

Bonjour,
APPEL A PRESENTATION DE PROJETS
du Centre de Documentation de la Musique Contemporaine
CREATION MUSICALE & JARDINS III / 2011
Le Cdmc organise en 2011 une troisième rencontre « Création musicale &
jardins ».

2.02.2011

GENESIS, Cie Chute libre

GENESIS, compagnie Chute Libre

Chorégraphe: Pierre Bolo

Pierre Bolo dirige les six interprètes de Génésis dans un univers plus nature et explore un chemin croisé entre animalité et musicalité. Génésis nous transporte dans une étendue sauvage, un jardin, loin de l'ère numérique et de la consommation d'objets.

La chorégraphie, généreuse, repose sur des sensations, des sens en action : le plaisir du touché du sol, des sensations de l'air, de l'environnement sonore, du souffle et de l'effort... Il s'agit là de transpirer, de danser pour devenir une autre forme, l'espace d'un instant. A l'image de papillons, de quadrupèdes ou d'insectes, les interprètes sautent, rampent, roulent, marchent, posent leur regard. Ils jouent de leur postures et libèrent un corps animal en proie à entrer et sortir de lui-même, à changer de peaux.

Génésis est une pièce de contrastes : aérienne et intense, de figures fixes et fuyantes. Elle entraîne le spectateur dans un univers simple, habité par une danse dynamique qui, sans un mot, nous livre une énergie hip hop hors cadre, à la fois brute et poétique.

Distribution
Mise en scène et chorégraphie Pierre Bolo
Danseurs interprètes: Jérémy Coin, Annabelle Loiseau, Mélinda Gilbert, Salem Mouhajir, Pierre Bolo
Scénographie: Pierre Bolo Bandy
Plateau: Bandy

Contact : "V.I.A. (Vi... d'Intérêt Artistique)" via.diffusion@gmail.com

Le concert impromptu

Le concert impromptu

Formé de cinq virtuoses ayant choisi de défier les lois de la musique de chambre, le concert impromptu est présent depuis 1991 sur les scènes nationales et à l’étranger, où il fait entendre sa musique, inventive, brillante, parfois ludique, toujours exigeante.

Une flûte, un hautbois, une clarinette, un basson, un cor : avec ces instruments premiers dédiés aux forces de profondes de la nature, le concert impromptu compose son propre théâtre de musiques, étranger aux castes esthétiques et à la hiérarchie des modes : de L’Art de la Fugue aux tubes de Zappa. Bien au-delà de l’exécution, il revendique le droit de créer son propre univers de sons, de gestes et de mots.


Jonglant entre récital et spectacle musical, répertoire et écriture contemporaine, créativité et transmission, le concert impromptu doit sa reconnaissance internationale à une insatiable curiosité sans complexes et sans compromis.

Forts aujourd’hui d’une dizaine de créations et de plusieurs centaines de représentations, des plus classiques aux plus aventureuses, les musiciens du concert impromptu, anciens comme ouveaux, continuent de se consacrer chaque jour à leur pratique pour parvenir à une palette sonore idéale. A travers un laboratoire de création permanent sollicitant la complicité
de personnalités issues de tous les domaines artistiques, il élabore une écriture musicale et scénique qui est la marque distinctive du groupe.

Plaçant au-dessus de tout les valeurs de l’échange, le concert impromptu explore les formes garantes d’une médiation privilégiée avec le public : le jeu par coeur, la mise en mouvement des corps sur scène et le dialogue sur les oeuvres.

Par son inventivité et son engagement pour la transmission et l’accès à l’art vivant, le concert impromptu affirme son rôle de passeur d’un gai savoir dans notre société contemporaine.
Yves Charpentier, flûte
Edith Rambaud, hautbois
Jean-Christophe Murer, clarinette
Eric Villevière, basson
Vincent Legoupil, basson
Contact :

Promenades collectives, par Laurence Medori


Laurence Medori
Flon - 74500 Féternes
l.me@free.fr
06 84 44 29 13

PROMENADES COLLECTIVES

Vivre ensemble une expérience commune au rythme de la marche dans le(s) paysage(s). Parcours, échange et observation mettant en jeu les corps, les regards et les perceptions. J'emmène le public venu au rendez-vous dans un champ d'expériences sensibles par lesquelles il visite à nouveau les notions d'espace et de temps, de relation à soi, aux autres et à l'environnement. Les promenades sont ponctuées de propositions ludiques sollicitant les cinq sens et motivant l’échange et la rencontre. Visite de territoires : vivre le temps d’une traversée au rythme de la marche dans une disponibilité à l’expérimentation personnelle et à la rencontre collective.

Déclinées depuis 2003 en ville et en campagne, il s'agit de convier à des lectures autres du paysage traversé. Décrocher le temps, déployer l'espace. Emmener le public au delà de ces us et coutumes du voir, sentir, écouter. Déplacement des corps, des pensées et des points de vue. S'arrêter, observer dans un miroir, marcher en silence, former une ligne en côte à côte et descendre ensemble pas à pas les marches, circuler dans la longueur sur des espaliers, à son rythme marcher à reculons, choisir un espace pour soi, se bander les yeux et profiter du temps qui passe, du vent, des sons,... Chaque promenade est unique, de par son public, ses conditions atmosphériques et ses particularités géographiques, géologiques, architecturales,... Une promenade à l'aube nous emmène dans une relation à la lumière autre que celle de l'après-midi ou du soir... Dans les promenades se jouent de multiples intéractions entre les publics participants et les publics extérieurs : passants et usagers des lieux traversés. Des rencontres imprévues ont lieu, des regards portés, des rires, des sourires, des questionements. Dans les contextes investis, je cherche à détourner l'usage et le caractère ordinaires des éléments constitutifs des lieux (limite et délimitation des territoires, règles de conduite). Intervenir aux lisières des possibles : poser la question des limites, des frontières, des libertés, du jeu.


En amont du rendez-vous public, je procède à un repérage des lieux pour y définir un parcours dont les qualités plastiques (sonorités, matières, formes, espaces, lumières,...) sont propices à différents types d'expériences. Le temps du rendez-vous, une large part d'improvisation se fait au long des heures de la promenade, respect des personnes venues, attention portée au groupe se formant le temps du parcours, accueil des attentes, des silences, écoute du déplacement collectif. Induire sans conduire, donner le temps à chacun de s'approprier la proposition, de savourer ce qu'il est en train d'expérimenter et de jouer avec.


Territoire : tout est possible (ville, campagne, montagne, bord de mer,...)
Durée : modulable entre 2 et 3 heures
Adresse : rendez-vous tout public
Toute personne désirant partager une promenade avec d’autres.
Annonce : par affiche, presse, carton d’invitation, mail, bouche à oreille
Préparation : repérage parcours et patrimoine local

http://www.lamalterie.com/fr/evenement/événement/parcours-trans Tournai-Lille 2010
http://www.transprojet.eu/trans-parcours.html Tournai-Lille 2010http://www.50degresnord.net/spip.php?article1929 BAR et Journées du Patrimoine Roubaix 2009

Petites Histoires de la Forêt, par le Théâtre Burle


Petites Histoires de la Forêt , Théâtre BURLE

«Coup de coeur du festival Renaissances en juillet 2010» - Thierry VOISIN - Télérama

Conte et objets dans un théâtre-écrin de verdure

Dans chaque forêt, existe un endroit où le temps s’arrête, c’est le cœur, la respiration, l’âme de la forêt, un lieu où les hommes ne vont jamais, non que l’entrée leur soit interdite, mais l’accès en est tellement improbable ...
Là, vit un petit peuple d’êtres étranges ; certains sont si minuscules que l’oeil d’un éventuel promeneur ne peut les distinguer. Ils connaissent les secrets de la préparation des meilleurs élixirs et à la tombée de la nuit, les fêtes commencent, les musiciens sont à pied d’oeuvre et les danses ne s’interrompent qu’au lever du soleil.
Sous l’oeil bienveillant des esprits de la sylve ce petit monde s’organise, s’aime, rit, pleure, s’amuse. Certains soirs, lorsque la forêt a perdu ses feuilles, que les animaux sont blottis dans leur tanière, dans la froidure neigeuse de l’hiver, les arbres se murmurent des histoires que le vent emporte, et si quelquefois elles ressemblent à celles des hommes, elles demeurent bien mystérieuses.


Le comédien invite le spectateur à pénétrer au sein d’un théâtre de verdure, lieu intime et reposant, et y évoque sa rencontre avec l’oiseau voyageur, qui l’a amené à pénétrer cette forêt extraordinaire, sa découverte du petit peuple secret qui y demeure...


De et avec Christian Ribière
Construction décor et structure :
Marie-France MICHEL et Christian RIBIERE

Contacts :
Théâtre BURLE
03 83 52 39 32
06 78 73 96 81
theatre.burle@wanadoo.fr
Pour plus d’informations : http://theatre.burle.pagespro-orange.fr/

Poisson pêcheur, par la cie Le Lutin


« Poisson Pêcheur »

Spectacle embarquement pour matelots Tout Public
(Possibilité de séances scolaires à partir de 5 ans et ateliers pédagogiques)

Un moussaillon embarque dans un bien étrange bateau. Tantôt capitaine, marin pêcheur, poissonnier, son embarcation se métamorphose au grée de son imagination…


L'univers du spectacle explore avec onirisme le monde de la pêche et de la mer, en ouvrant plusieurs lectures possibles: monde réel et mondes imaginaires.

Le traitement du spectacle est intimiste et cinématographique. Le rapport ludique comédien /objets /décor crée avant tout un spectacle visuel, sans parole, avec couleurs, cassures de rythme, écoute, silence et poésie.


Présenté dans des espaces en lien avec le patrimoine, il a donné lieu à des rencontres insolites avec le public comme à Gruissan où le parcours guidé des marais salants se terminait par une représentation, à Paris dans le jardin d'un immeuble, à Saragosse en Espagne où les spectateurs étaient installés les pieds dans l'eau de la fontaine de la Hispanidad en plein coeur de la ville, à El Jadida au Maroc où les spectateurs ont assisté à un parcours déambulatoire sur les thèmes de l'eau et du voyage, dans les rues de la ville jusqu'au port, lieu de la représentation...

Pour plus d'informations :
http://www.le-lutin.org/ (extraits vidéo, photos, carnets de voyages, etc.).
Contact : Cie Le Lutin théâtre d’images (Toulouse)
Stéphanie Chiron - stephanie@le-lutin.org


1.20.2011

Les marchandeurs : Import/export en rêves éveillés


Les Marchandeurs : Import/export en rêves éveillés
direction artistique : Luc PERROT

Les marchandeurs en amenant leur poésie surprennent et entraînent les passants à rencontrer l’humain.

Quatre personnages exilés racontent l’histoire de leurs pays, terre asséchée qu’ils ont du quitter.

Sans que les badauds ne soient prévenus du spectacle, les marchandeurs arrivent dans un espace naturel public et déballent leurs échoppes. Tout en contant leur histoire, ils vendent des produits délocalisés : boîtes à nuage, grains de fleurs d’amour, coquilles d’escargot peintes, clefs usagées ou attrapes abeilles.
Parcourant les routes et les chemins, ils apportent une bulle poétique et entraînent leur client à l’origine du commerce : un simple échange inventant l’humain.

Le cercle de la litote 45 rue Jean 76300 Sotteville-lès-Rouen France - http://www.lalitote.net/


Contact : chargée de diffusion et de production : Véronique Duarte
- Tel : 06 08 80 77 67 – lalitote-veronique.duarte@orange.fr

1.06.2011

Appel à projets des Phonies Bergères


Résidence d’Artiste « Art de la Parole »
Association Les Phonies Bergères

Appel à projet « Eaux et Paysages »

Bergères recherchent artiste(s) « Art de la parole » pour résidence et création sur l’eau en vallée d’Aspe, avec habitants, passants, mémoires et imaginaires…non adeptes du contributif et du participatif : s’abstenir

Jetez-vous à l’eau …tout nous intéresse
Mettez-nous l’eau à la bouche … et on en discute
Inventons l’eau tiède … ensemble
Apportons de l’eau au Moulin … de la création

Téléchargez l'appel à projet
http://www.festival-phoniesbergeres.fr/projet-2011-2012/appel-%C3%A0-projet/=

Contact : Annie (06 76 45 42 61) ou Régine (06 79 92 15 84)
phonies.communication@orange.fr
http://www.phoniesbergeres.fr/